Le SNALC appelle à la grève au moment des examens

image12

> Communiqué de presse du 21 Février 2019

Suite à la large consultation de ses adhérents, le SNALC dépose un  préavis de grève ce lundi 25 février, qui court jusqu’à la fin de  l’année scolaire.


Nos collègues exigent une revalorisation des grilles et une augmentation des primes pour l’ensemble des professeurs du premier et du second degrés et des CPE.

Nos collègues exigent l’arrêt de la réforme du lycée général, technologique et professionnel, et un réel dialogue social du ministère avec les organisations représentatives.

Le  SNALC soutient l’ensemble des initiatives locales telles que les  démissions collectives de la fonction de professeur principal.

Le SNALC,  qui constate l’inefficacité des journées de grève « classiques »,  appelle une nouvelle fois à la grève au moment des examens et  met en débat auprès de l’ensemble des organisations syndicales  représentatives la question de ses modalités (TPE, CCF, épreuves de  langue vivante, épreuves terminales, surveillances, corrections…).


Le SNALC, syndicat représentatif, protègera les personnels dans l’action, qui seraient soumis à des pressions ou à des menaces.


Contact : Pour le Bureau national du SNALC, Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC,

06 16 72 86 56, girardsnalc@yahoo.fr 

Réforme des lycées : une mise au point s'impose

Le SNALC s'est tout de suite prononcé CONTRE la réforme des lycées  (général et technologique aussi bien que professionnel) : une énième  réforme qui n'a qu'un seul objectif, supprimer des heures d'enseignement  pour supprimer des postes et donc faire encore plus d'économies au  détriment de la transmission des savoirs et des conditions de travail  des enseignants, toujours plus dégradées.


En témoignent bien des  documents que nous avons publiés, d'un tract très clair  (https://snalc.fr/national/article/4126/) à différents articles de la  Quinzaine Universitaire, notre journal syndical, que vous retrouverez  sur notre site national www.snalc.fr.


À la différence des autres  organisations syndicales qui dénoncent publiquement mais ensuite la  plupart du temps approuvent ou s'abstiennent en Conseil au ministère et  rejettent telle ou telle action "parce qu'il ne faut pas prendre les  élèves en otage", le SNALC sait prendre position clairement et  fermement, et ne rien lâcher.


Il est par exemple le seul à avoir rejeté  intégralement le PPCR, ayant mené une analyse approfondie démontrant  qu'il s'agissait d'un miroir aux alouettes. Hélas, il ne s'était pas  trompé...

image13

Déclaration du SNALC TOULOUSE au rectorat

Déclaration liminaire SNALC G.T. Mouvement inter académique – 21 janvier 2019

Pour en savoir plus sur les positions du SNALC TOULOUSE, téléchargez le document ci-dessous.


Vous pouvez aussi télécharger le calendrier général des CAPA et GT prévu par la DPE. Attention ce calendrier peut être soumis à des modifications.

HEURES SUPPLÉMENTAIRES : LE SNALC VOIT ROUGE

Le SNALC a reçu une invitation à participer à une réunion multilatérale sur le projet de décret portant création d’une seconde heure supplémentaire hebdomadaire non refusable par les enseignants du second degré, le 17 janvier prochain.

Pour le SNALC, aucune négociation n'est possible sur ce point. Il ne se rendra donc pas à cette réunion, et exige le retrait de ce projet de décret.

À l'heure où les collègues font massivement entendre leur voix sur la dégradation de leurs conditions de travail et l'insuffisance de leur rémunération, ce texte relève de la provocation pure et simple.


Contact :
Jean-Rémi GIRARD, Président du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr

COLÈRE DES PERSONNELS !

au-delà du constat, le SNALC propose une action légale

Le SNALC n’a cessé de dénoncer la dégradation des conditions d’exercice et des rémunérations des personnels de l’Éducation nationale. Aussi se félicite-t-il d’être aujourd’hui rejoint dans les combats syndicaux qu’il a intensifiés ces dernières années par des agents de plus en plus nombreux, adhérents ou sympathisants, gilets jaunes ou stylos rouges en complémentarité de son action syndicale.

Ce besoin de dénoncer et réagir, déjà affirmé par le mouvement #PasDeVague, est révélateur du degré de saturation de la profession : baisse historique du pouvoir d’achat, revalorisations en trompe-l’œil, réformes aberrantes ne cessent d’accabler les personnels et leurs conditions de travail. La colère gronde, explosive par endroits, mais nos dirigeants restent sourds et continuent d’imposer des mesures, à l’image du projet de décret sur la seconde HSA imposée.

Le SNALC, plus que jamais renforcé dans sa représentativité, continuera de défendre avec acharnement les intérêts des personnels qu’il représente, sans compromission ni récupération, selon ses prérogatives syndicales. Il veillera cependant à protéger ses adhérents contre des moyens d’action illégaux qui les pénaliseraient inévitablement : note unique pour tous ou absence d’évaluation, etc.

Enfin, contre la réforme du collège, le SNALC rappelle qu’il avait proposé seul – et contre tous, y compris l’ensemble des autres organisations – la grève pendant les corrections du brevet des collèges, légale et bien plus bénéfique et redoutée qu’une journée de grève ordinaire. Dans ce contexte de saturation, le SNALC n’hésitera pas à réitérer, après consultation de ses adhérents, son mot d’ordre de grève du stylo rouge : grève les jours de correction d’examens.


Contact :
Le Bureau national du SNALC, 06 16 72 86 56 ou 06 16 33 48 82, info@snalc.fr

VIE DU SNALC TOULOUSE

Congrès académique de printemps

image14

Lundi 11 mars au jeudi 14 mars 2019

09h00 à 12h00 - 14h00 à 16h00

Salle Duranti Osète 6 Rue du Lieutenant Colonel Pélissier 31000 Toulouse

Journées d'information AESH-AVS du 28/11/18

Un public nombreux venu assister à cette journée d'information.

Cliquez pour en savoir plus

Manifestation et grève du 12/11/18

image15

Le SNALC a participé à la manifestation du 12 novembre 2018 à Toulouse...

Manifestation et grève du 12/11/18

image16

... et à Montauban !