Page 1er degré

Bienvenue sur la page du 1er degré

Vous trouverez ici des informations qui peuvent vous être utiles.


Vos contacts :

Bérengère de Bourayne - Nathalie Aloisi - Sylvie Morante-Cazaux
snalcpremierdegre.ac.toulouse@gmail.com

LES ENSEIGNANTS FRANÇAIS À LA REMORQUE DE L’OCDE

image31

En septembre 2018, l’OCDE a publié son rapport annuel «Regards sur l’éducation», qui compare les systèmes éducatifs de ses membres.


Et comme chaque année, les médias se sont saisis de l’occasion pour se demander si les enseignants français, dont le niveau de rémunération est inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE, sont réellement mal payés.


En effet, il est toujours tentant d’essayer de justifier la médiocrité des salaires des enseignants français, désormais bien connue, en disant qu’ils travaillent moins que leurs homologues étrangers. Mais qu’en est-il réellement ? 


Lire l'article complet en cliquant ci-dessous. 

DE L'USAGE ABUSIF DU MOT «BIENVEILLANCE»

image32

En effet, qui n’a jamais assisté à un conseil de classe au cours duquel les professeurs sont sommés d’être bienveillants avec leurs élèves ?

Qui n’a jamais vu en commission éducative les collègues rappelés à l’ordre sur la nécessité d’être bienveillant ?

Qui n’a jamais entendu les inspecteurs et autres pédagogues ayant le vent en poupe répéter que la bienveillance est au cœur du métier d’enseignant ?


Ainsi martelé, ce mot est présenté comme la baguette magique pour résoudre tous les maux de notre système scolaire.

 

Lire l'article complet en cliquant ci-dessous. 

AU ORIGINES DU MAL

image33

En 2012, Vincent PEILLON, alors ministre de l’Éducation nationale, déclarait à l’an-tenne de RTL : « Nous  savons tous que les enseignants ne sont pas assez rémunérés », ajoutant qu’« il serait digne de les payer mieux si nous en avions les moyens ».


Bien entendu, ces moyens n’ont jamais été trouvés. Le point d’indice a certes été brièvement revalorisé juste avant les dernières élections présidentielles, qui auront au moins eu cette utilité, mais son gel depuis 2010 a continué à dévaloriser une rémunération déjà peu attractive.


De toute façon, selon Vincent PEILLON, «  les priorités des enseignants aujourd’hui ne sont pas celles-là », car «  les gens qui choisissent ce métier ne le choisissent pas d’abord pour l’argent ». Ces mêmes propos ont ensuite été tenus par son successeur, Najat VALLAUD-BELKACEM, achevant de peindre l’enseignant en prêtre laïque désintéressé, exerçant une mission plus proche du sacerdoce que de l’emploi rémunéré. 


Lire l'article complet en cliquant ci-dessous. 

Fonctionnaire : droits et obligations

image34

> En tant que fonctionnaire penchez-vous un peu sur vos droits et vos obligations

Vous pensez être défavorisé(e) dans votre carrière ?

Des parents d'élèves vous causent des problèmes ?

Vous vous sentez harcelé(e) par un(e) collègue ?

Vous vous interrogez sur vos obligations en tant que fonctionnaire ?


La Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 (dernière modification  le 12 août 2018) régit les droits et obligations des fonctionnaires.

Dans un premier temps, ce peut être une bonne source d'information !


Cliquez ici ou sur l'image ci-contre pour accéder à cette Loi.

Le détachement dans le 2nd degré

Il peut arriver qu’au cours de votre carrière, la lassitude vous gagne

Lassitude d’enseigner toutes les matières ? Lassitude d’avoir les mêmes  élèves toute la journée ? Lassitude de façon plus générale  du fonctionnement dans le 1er degré ? Vous souhaitez néanmoins continuer  à enseigner...

La solution peut être d’enseigner dans le second degré  par le biais du détachement.

Pour  connaître les modalités du détachement, de la réintégration dans son  corps d’origine, nous vous invitons à lire l’article « Mobilité : passer  d’un degré à l’autre » ci-dessous.

Pour en savoir plus contactez-nous :  snalcpremierdegre.ac.toulouse@gmail.com 

image35